Samsung se sépare de plusieurs de ses investissements

L’entreprise Samsung est actuellement en plein cœur de l’actualité boursière. En effet, après avoir annoncé devoir rappeler des millions d’unités de son dernier Smartphone Galaxy Note, elle a aujourd’hui annoncé vouloir vendre plusieurs de ses parts détenues dans des sociétés technologiques. Parmi ces entreprises, il y a notamment le constructeur de puces électroniques américain Rambus mais également l’entreprise Sharp qui est plus connue du grand public. C’est aussi auprès du fabricant de disques durs Seagate et de l’entreprise fabricante de semi-conducteurs ASML que l’entreprise a retiré ses parts.

794 millions dans les caisses de Samsung

Le montant de ces opérations a d’après Samsung rapporté 794 millions d’euros. Une somme bienvenue dans le contexte du scandale dont elle est actuellement l’objet vis-à-vis de ses téléphones défaillants, dont certains ont explosé alors qu’ils étaient en phase de chargement. Incontestablement, l’entreprise cherche à provisionner ses comptes afin de faire face aux conséquences de cet épisode négatif, qui va avoir un impact sur son image de marque mais également sur ses bénéfices boursiers. Pour s’en rendre compte, il suffit d’ouvrir le cours de l’entreprise Samsung pour réaliser qu’elle a perdu de sa valeur depuis une semaine, sans compter que l’arrivée de l’iPhone 7 (valeur disponible sur AvaTrade) n’est pas non plus pour arranger ses affaires, alors que le dernier téléphone d’Apple est déjà en rupture de stock un peu partout dans le monde. Il est d’ailleurs possible de retrouver l’actualité d’entreprises telles que Apple et Samsung sur de nombreux brokers en ligne disposant de fils d’actualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *